PRESENTATION

« La foire aux mots » est née en 2013 de l’étonnant constat que les maisons d’édition n’attendent pas après mes œuvres pour enrichir leurs catalogues. Cette stupéfiante révélation m’incita à la réflexion. L’extrême frilosité des éditeurs s’explique par la désaffection croissante de la lecture au profit de l’audiovisuel. La plupart des éditeurs publient à présent du texte grand public traitant de sujets en vogue – donc facile à vendre – ou exploitent leur stock d’auteurs maisons. Quelques éditeurs, moins frileux, plongent encore « au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau » mais refusent l’enfer éditorial, alors ils publient du « texte d’auteur » à condition que celui-ci (le texte pas l’auteur) s’inscrive dans le cadre philosophico-esthétique qui leur est propre (aux éditeurs, pas aux auteurs). Ma chance, toujours en 2013, a été de rencontrer un éditeur-écrivain ou plutôt un écrivain-éditeur – pour suivre la chronologie – qui aime découvrir des textes et n’hésite pas à donner leur chance aux auteurs. « Silhouette ou les miroirs de l’Asie » est donc disponible aux éditions Atine Nenaud.

 

Je n’écris du texte grand public traitant de sujets en vogue que dans mes billets d’humeur. je vous propose sur ce site, outre des extraits de romans : des billets d’humeur donc, des chroniques, des textes à teneur plus ou moins poétique, un « jeu littéraire », un diaporama et une vidéo musicale.

Le diaporama illustre le Voyage.
Le Troubadour – l’un des personnages principaux de « Silhouette ou les miroirs de l’Asie »-, chante la chanson de La Route « Butterfly’song », (paroles et musique de sa composition), sur le clip vidéo.
Si mes écrits vous intéressent, n’hésitez-pas à revenir fureter de temps à autre sur ce site qui s’étoffera au fur et à mesure. La « foire » y sera permanente.